webleads-tracker

Le Burn out : la prévention de l’épuisement professionnel

Burn out

Burn out

Burn Out

Le Burn out est une maladie causée directement par l’environnement professionnel, et elle ne doit pas être confondue avec la dépression. En effet, une personne atteinte d’un Burn out présente des symptômes dépressifs mais uniquement au travail. Elle entretiendra toujours de liens avec ses amis, sa famille contrairement à une personne en phase de dépression. À noter qu’un Burn out peut très rapidement se transformer en dépression.

Les français aiment généralement leur travail et ils estiment qu’ils ne seraient pas heureux sans. Cependant, le contexte économique et la pression nuisent considérablement à leur épanouissement et à leurs conditions de travail. Plus d’un tiers d’entre eux (36% selon une enquête de la CFDT), reconnaissent avoir déjà été victime du syndrome d’épuisement dû au travail, communément appelé « Burn-Out ». Apparu dans les années 1970 dans le secteur des services de santé, ce trouble concerne désormais l’ensemble de travailleurs, et dans toutes les différentes activités. Néanmoins, la progression de cette pathologie est lente tout comme la dépression. Bien qu’elle n’ait pas encore été déclarée comme maladie professionnelle, les phases du Burn out ont déjà été identifiées :

  • Phase 1, l’engagement : le salarié est concerné par son travail, il le prend très à cœur.
  • Phase 2, l’élément déclencheur : un changement brutal de l’organisation de son travail (nouveau poste, nouveau projet, nouvelle organisation  en interne), et le salarié en question peut vite se sentir débordé.
  • Phase 3, la résistance : Face à une situation de surmenage difficilement supportable, le salarié aura tendance à rester dans le déni et essaiera tant bien que mal à s’habituer au stress engendré par l’élément déclencheur.
  • Phase 4, la chute : La machine ne répond plus. C’est à ce moment précis que le salarié sature et devient totalement improductif. Sa capacité d’action et de réflexion se voit largement diminuée, tout comme sa motivation pour son travail. A terme, l’absentéisme deviendra monnaie courante.

Par ailleurs, le coût du Burn Out pour une entreprise de 1000 salariés est estimé entre 300.000€ et 500.000€.

En outre, les sources du Burn out sont strictement liées  au milieu de travail, alors qu’un état dépressif peut être causé par de nombreux facteurs. Une personne en dépression n’a plus le goût à la vie, alors qu’une personne en situation de burn out peut être heureuse dans sa vie personnelle (famille, amis, loisirs).

Burn Out : reconnaissance comme maladie professionnelle ?

98 maladies professionnelles sont recensées en France, et le burn-out pourrait bien devenir la 99 ème ligne du tableau ? Une mission parlementaire a été mise en place afin de faciliter la reconnaissance du syndrome d’épuisement au travail comme maladie professionnelle. Les députés de cette mission parlementaire souhaitent également voir la création d’une agence nationale de la santé psychique. Le Burn out est une réalité grandissante, elle est même considérée comme le « mal du siècle ». Cependant, la définir comme maladie professionnelle sur le plan juridique s’avère complexe.

Pour être contacté(e) par un conseiller CLIQUEZ ICI