webleads-tracker

Êtes-vous victime du phénomène de blurring ?

La gestion des équipements

Qu’est-ce que le blurring ?

Vous passez des appels personnels au boulot et des appels pro à la maison ? Bienvenue dans le phénomène du blurring ! blurring de l’anglais to blur qui signifie flouter ou effacer désigne l’effacement des frontières vie privée/vie professionnelle.

Qui ce phénomène affecte-t-il et comment ?

Selon une étude Ipsos, 80% des cadres seraient sollicités par des appels professionnels en dehors de leur temps de travail. En 2014, 55% des entreprises les équipaient d’un smartphone. Autant de tentations de consulter ses mail le weekend et en vacances. De plus, l’utilisation des réseaux sociaux dans des processus de recrutement, de la vente… a développé une culture de l’instantanéité dans nos relations au quotidien. Ces nouveaux modes de communication incitent les collaborateurs à être toujours plus connectés et toujours plus disponibles.

Les effets du blurring

Les effets positifs

Certains voient une opportunité dans le blurring une opportunité. L’ATAWAD ça vous dit quelque chose ? C’est un des enjeux majeur dans le développement de systèmes d’informations. Any Where, Any Time, Any Device : pouvoir utiliser ses outils de travail partout, tout le temps et sur tous les appareils. Cela permet une hyper-flexibilité dans le travail au quotidien : traiter ses mails dans la queue au supermarché, préparer une réunion… Cela permet une toute autre approche de la gestion du temps.

Les effets négatifs

L’hyper-connexion constitue également un risque psychosocial puisqu’elle peut provoquer un stress intense et chronique. A force d’être interrompu pendant ses temps de pause, le soir, le weekend ; le salarié peut avoir l’impression de ne plus avoir de vie privée. Le blurring peut mener jusqu’au burn-out induit par la surcharge de travail.

Comment bien mettre en place ce blurring ?

Premièrement, vos systèmes d’informations sont-ils adaptés ? Mieux vaut que vos outils de travail soient en SaaS et responsives.

Ensuite, il faut fixer des règles et pas seulement pour les collaborateurs ! Pour l’employeur, il faut faire confiance aux salariés, leur laisser la liberté de gérer leur temps. Pour les collaborateurs, il faut aussi penser à se fixer des limites ! Si vous commencez à vous sentir plus stressé qu’avant, accordez- vous un temps de pause ou fixez-vous un temps de connexion à ne pas dépasser.

Si vous avez des doutes, faites un test dans votre entreprise. Prenez un petit groupe, fixez des règles avec eux, donnez leurs les outils nécessaires ainsi que la liberté de gérer leurs temps. La flexibilité du temps de travail représente un facteur de bien-être, un salarié heureux étant bien plus productif, vous pourriez-être surpris du gain de productivité généré.

Pour être contacté(e) par un conseiller CLIQUEZ ICI