webleads-tracker

L’évaluation des risques chimiques

Tout employeur ayant l’obligation d’assurer la sécurité et de protéger la santé de ses employés est tenu d’identifier et d’évaluer les risques professionnels au sein de sa structure et de les joindre au document unique.

L’évaluation des risques est un préalable à la prévention des risques chimiques et permet de mettre en place des plans d’action. Cette évaluation a donc pour but de réduire l’impact des produits, éventuellement de les substituer par d’autres produits moins dangereux, également de rationaliser leur utilisation, enfin de répondre à une obligation légale.

Pour être pertinente la démarche d’évaluation des risques professionnels doit être constante et régulièrement renouvelée, notamment à chaque modification d’une unité de travail.

Pour mener à bien une EVRP, l’employeur est tenu de repérer et inventorier les produits chimiques utilisés au sein de la structure. Dans un deuxième temps, il doit évaluer les conditions d’exposition. Ensuite les risques doivent être hiérarchisés, enfin un plan d’action doit être élaboré.

Qu’est ce qu’un agent chimique ?

Tout élément ou composé chimique, en l’état ou au sein d’une préparation, tel qu’il se présente à l’état naturel ou tel qu’il est produit, utilisé ou libéré du fait d’une activité professionnelle, qu’il soit ou non produit intentionnellement et qu’il soit ou non commercialisé. La notion d’agent chimique renvoie à des produits, des substances chimiques, des mélanges de substances, des fumées, des aérosols et des déchets.

Le repérage des risques chimiques

Le repérage et l’identification des risques chimiques est la base du processus d’évaluation. Pour se faire la structure est tenue de tenir à jour un inventaire des produits chimiques utilisés, stockés, émis ou en phase d’être éliminés. Cet inventaire est notamment essentiel afin d’obtenir les informations nécessaires sur les dangers de chaque produit.

Outre le repérage des risques cette action sert également aux décideurs à potentiellement effectuer un tri parmi les produits utilisés au sein de l’entreprise.

L’inventaire des produits chimiques utilisés se doit d’être exhaustif. On doit y lister les déchets, les produits finis, les matières premières mais aussi les produits de nettoyage ou encore les sous-produits, le plus souvent émis par les processus de travail (fumée, poussières …).

Ce travail d’identification est particulièrement chronophage mais essentiel.

Il n’y a pas de forme réglementaire pour un inventaire des produits chimiques rencontrés. La seule contrainte à bien garder en tête est que cette liste doit pouvoir être mise à jour facilement. Il est toutefois judicieux de lister les produits visés mais aussi leur lieux de stockage et/ou d’utilisation, le noms des agents chimiques, les identification CAS, les quantités … ce que pratique de base une solution logicielle comme celle de Linksoft.

L’évaluation des conditions d’exposition

Suite à la première étape de repérage, les responsables de l’entreprise doivent analyser les dangers potentiels des produits inventoriés.

Pour se faire ils obtiendront des informations sur les documents de types : étiquettes, fiches de données de sécurité, rapport d’incident … Pour de nombreux produits il est essentiel de s’adresser à la médecine du travail afin d’obtenir des informations complémentaires. C’est notamment le cas des produits émis (fumées, poussières, gaz …) qui ne présentent pas d’informations sur la dangerosité.

Il existe 3 façons d’analyser l’exposition aux risques chimiques :

 La quantité de substance ingérée

 La quantité de substance en contact avec la peau

 La concentration dans l’air

L’analyse des conditions d’exposition doit être effectuée en tenant compte des “conditions normales” d’utilisation mais aussi au cours de potentiels accidents.

Enfin, notons qu’il est important de hiérarchiser la dangerosité en commençant par les agents chimiques les plus dangereux (dans l’absolu ou en fonction du temps d’exposition).

La hiérarchisation des risques chimiques

La hiérarchisation est fastidieuse et nécessite l’aide d’outils spécifiques. La solution Linksoft utilise la méthode d’évaluation simplifiée du risque chimique ND 223 de l’INRS qui est très complète et assez technique. La solution Linksoft est dotée de fonctionnalités d’évaluations et de hiérarchisation par situations de travail et par Groupes d’Expositions Homogènes.

Cette méthodologie d’évaluation proposée par l’INRS en coopération avec le CNPP est utilisée par les préventeurs de nombreuses entreprises dans des secteurs divers et variés.

Si vous le désirez vous pouvez télécharger la méthode au format PDF (24 pages) : Méthodologie d’évaluation simplifiée du risque chimique ND 2233.

Élaboration d’un plan d’action

La hiérarchisation des risques chimiques peut permettre dans un premier temps la mis en place de plans de prévention au niveau organisationnel.

En premier lieu, si possible, la substitution des agents chimiques les plus dangereux. Si ce n’est pas possible le plan d’action doit prévoir de limiter le nombre de travailleurs exposés, de limiter les quantités stockées, de signaliser l’accès à certaines zones, d’étiqueter les produits dangereux, de mettre en place des notices d’utilisation par unités de travail, de mettre en place des plans de contrôle périodiques, de mettre en place des consignes de sécurité voir d’évacuation, d’assurer l’entretien des vêtements de travail et des équipements de protection.

L’élaboration du plan d’action touche également aux méthodes techniques comme la mise en place de procédés évitant la libération d’agents chimiques, la ventilation, l’optimisation des lieux de stockage et des moyens de secours, éventuellement la coupure d’urgence des installations, ou encore la mise à disposition d’Équipements de protection individuelle.

Le plan d’action listera également les moyens humains, certes plus basiques mais souvent fondamentaux comme : l’interdiction de fumer, boire, manger sur le lieu de travail ou à certains postes spécifiques, l’hygiène corporelle, voir la formation du personnel aux risques.

Le logiciel d’évaluation des risques chimiques Linksoft

Intégré à la “solution Risques Professionnels“, le module “Risques chimiques” permet de :

 Repérer les produits chimiques et évaluer leurs dangers

 Analyser les conditions d’exposition

 Hiérarchiser les risques

Le logiciel d’évaluation des risques chimiques Linksoft permet donc d’évaluer, maitriser et contrôler.

La solution permet d’identifier tous les risques présents ou susceptibles d’être rencontrés dans la structure.

La solution Linksoft permet d’évaluer ces risques par situations de travail et par Groupes d’Expositions Homogènes (GEH)

La mise en place de plans de prévention et de protocole de sécurité est assurée par le module de base “Risques professionnels”.

En savoir plus sur la solution Linksoft

 Solution risques professionnels de Linksoft

 Module Risques chimiques de Linksoft

Demande de démonstration

Vous désirez en savoir plus sur nos solutions, prendre rendez vous pour une démonstration …

Vous pouvez nous contacter au    04 72 85 61 78    ou à partir du    formulaire de contact

Pour être contacté(e) par un conseiller CLIQUEZ ICI