webleads-tracker

Pensez-vous avoir un modèle managérial assertif ?

L’assertivité est aujourd’hui un terme qui déploie de plus en plus ses ailes dans le milieu de la culture de nos entreprises.

Quel est sa signification profonde ? Et pourquoi renaît-il ainsi de ses cendres aujourd’hui ?

 

Il était une fois, au commencement …

Tout d’abord, l’assertivité désigne la capacité à s’exprimer et à défendre ses droits sans empiéter sur ceux des autres. Ce serait donc plus ou moins l’art  de faire passer un message difficile sans passivité mais aussi sans agressivité. Mais qu’en est-il dans le milieu de l’entreprise ?

Vos collègues ont-ils tendance à se sentir dépassés par votre style de communication quand vous êtes en profond désaccord avec eux ? Et bien, c’est qu’à priori, vous n’êtes pas encore une personne totalement assertive.

 

Application managériales :

Avez-vous déjà été acteur de cette scène ? Celle où un conflit éclate au sein même de votre structure. Les deux partis ne sont pas d’accord : Giselle voulait prendre ses congés tout le mois d’Août afin de garder ses enfants, tout comme Léo qui s’en était privé l’an passé !

C’est exactement à ce moment-clé que votre rôle de médiateur devra être mis en pratique. Mais comment réagir en bon manager que vous êtes ? Le médiateur agressif perdra en crédibilité en imposant une autorité démesurée, tandis que le médiateur passif se retrouvera noyé au sein du conflit, désarmé.

L’assertivité est alors un enjeu fondamental dans l’équilibre de votre société : Préserver l’intégrité de votre statut sans chiffonner les valeurs morales de vos salariés.

 

Développement personnel :

Cette qualité n’est en aucun cas innée, puisqu’ elle s’apprend et s’ancre dans le cadre du déploiement de votre leadership.

Et oui: comment être un bon leader si nous ne pouvons trouver un juste équilibre dans nos façons de communiquer ?

Un manager capable de maîtriser un comportement assertif, a la possibilité de réduire les degrés et la récurrence de conflits interpersonnels, réduisant ainsi les tensions.

En conclusion :

Pour résumer, l’expression de vos pensées ne demande qu’à être ordonnée. Être direct ? Oui, mais de façon appropriée. Être honnête ? Toujours, mais de façon ferme.

D’une manière générale, être assertif c’est finalement savoir dire ce que l’on pense, lorsque nous estimons que le moment est adéquat tout en assument les retombées qui seront probablement engendrées.

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour être contacté(e) par un conseiller CLIQUEZ ICI